5 étapes à suivre pour négocier un super salaire

Please Share

Sachez qu’il y a toujours une marge de négociation lorsque vous discutez de votre salaire lors d’un entretien. Il ne tient qu’à vous de savoir convaincre le recruteur que vous apporterez une valeur inestimable à l’entreprise. Comment s’y prendre ?

Quelques points essentiels:

INFORMEZ-VOUS

Faites des recherches sur l’entreprise et son besoin. Quel problème souhaitent-ils résoudre ? De quelle expertise ont-ils besoin ? Toutes ces informations se trouveront dans le descriptif de poste de l’offre d’emploi et sur le site internet de l’entreprise. Identifiez les critères les plus cruciaux et compétences clés demandées, cela vous permettra de maitriser parfaitement les éléments les plus déterminants de votre négociation, à savoir les faiblesses/besoins de l’entreprise.

PREPAREZ UN DOSSIER EN OR

La seule manière de gagner cette négociation est d’affûter vos arguments et préparer un dossier en or, cela vous permettra d’aborder la négociation avec décontraction et bonne humeur: Préparez vos mini-récits qui relateront vos plus beaux accomplissements, votre album professionnel et votre plan d’action sur 30 jours. Justifiez vos prétentions par la richesse et la valeur-ajoutée de votre curriculum vitae et argumentez pendant votre échange de manière claire et assurée. Accumulez suffisamment d’arguments pour que l’entreprise comprenne qu’elle gagnera en vous recrutant. Votre objectif est de faire en sorte que votre proposition soit acceptée sans objection, ou que l’offre finale proposée par l’entreprise dépasse même vos attentes. « La réussite d’une négociation, c’est l’absence de négociation ! »

EVALUEZ

Faites également des recherches sur le niveau de salaire local du poste que vous ciblez. Vous pourrez consulter des sites comme www.apec.fr , www.glassdoor.com ou www.robertwalters.co.uk/salarysurvey.html ou les offres d’emploi en ligne qui font apparaitre le niveau de salaire offert www.michaelpageafrica.com … Attention, l’objectif pour vous est simplement d’avoir une idée des salaires moyens perçus sur le marché et de vous positionner au sein d’une fourchette réaliste.

CHIFFREZ ET PACKAGEZ

Ayez toujours 3 chiffres en tête qui constitueront votre fourchette 1. Salaire idéal / 2. Salaire satisfaisant 3. Salaire plancher (qui serait l’équivalent de votre niveau de salaire actuel). N’oubliez pas de prendre en considération tous les paramètres (avantages en nature, primes et bonus, objectifs de carrière, vie de famille et projets de vie, conditions d’expatriation…). Regroupez vos éléments par niveau de priorité.

PATIENTEZ

Ne soyez pas le premier ou la première à aborder le sujet du salaire. Assurez-vous surtout d’avoir toutes les informations nécessaires avant de vous prononcer. Focalisez-vous habilement sur vos réalisations et accomplissement avant de poliment inviter votre interlocuteur à vous en dire davantage en posant des questions. Vous retarderez ainsi la discussion de salaire et aurez davantage de cordes à votre arc pour contre-attaquer . Gardez le sourire, vous tenez un dossier en or entre vos mains !

Exemple de ré ponse si la question de salaire arrive trop tôt « Je ne peux pas vraiment me prononcer sans être certain(e ) de savoir ce que je peux apporter à votre entreprise. Cela dit, ce poste semble  parfaitement convenir à mes aptitudes professionnelles. J’attire d’ailleurs votre attention sur mon rôle de Directeur de Projets chez xx pendant lequel j’ai dirigé avec brio un projet similaire, entouré (e ) d’une équipe talentueuse de 10 personnes. Ce projet rapporte aujourd’hui 100K€ de chiffre d’affaires par an. J’aimerais vraiment avoir la mesure de la valeur-ajoutée que je peux apporter au poste que vous proposez avant de me prononcer. Vous dites rechercher une personne qui saura mettre en place de nouveaux KPI pour ce nouveau projet. Qu’avez-vous réussi à accomplir avec vos anciens indicateurs de performance ? »

L’argent a une énergie étrange qui peut effectivement faire peur. Mais vous ne risquez rien à tenter de vendre votre talent à sa juste valeur, bien au contraire. C’est également un excellent exercise pour booster votre confiance en soi! Alors n’oubliez pas!

 « Ne négociez pas avec vos peurs. Mais n’ayez pas peur de négocier. » John Fitzgerald Kennedy

J’espère que ce petit rappel vous aura été utile. N’hésitez pas à laisser vos commentaires si c’est le cas et à partager si cela peut aider votre entourage.

Vous souhaitez rester connectés et bénéficier de toutes nos astuces et conseils emploi pour propulser votre carrière vers le haut?

 

Suivez-nous sur Facebook
Please Share

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.